Cet automne aura été l’occasion pour moi de faire mon premier séjour en Asie, afin de découvrir le pays d’origine de Ko-Eun, la Corée du Sud. Nous y avons bien évidemment découvert Séoul durant de nombreux jours, à commencer par ses palais, tous plus beaux les uns que les autres.

Notre tour a commencé par le palais de Gyeongbokgung (경복궁). Nous y sommes allés durant la période de fêtes de chuseok (l’équivalent de Thanksgiving en Corée), aussi l’entrée du lieu – comme de très nombreux lieux touristiques – était gratuite. Sans cela, il faut compter 3,000 Won pour pouvoir visiter ce palais royal situé dans le nord-ouest de Séoul.

Des visites guidées en anglais sont disponibles trois fois par jour (11h, 13h30, 15h30) de manière totalement gratuite, sur le principe du premier arrivé, premier servi, les places étant limitées. Nous n’avons toutefois pas essayé ce tour nous-mêmes.

Le palais de Gyeongbokgung (qui signifie littéralement « le palais du bonheur resplendissant) a été construit originellement en 1394, mais les bâtiments que l’on peut visiter aujourd’hui sont beaucoup plus récents. En effet, la très grande majorité du palais a été détruite par le gouvernement japonais lors des invasions nippones au XXème siècle. Depuis 1990, un vaste projet est en cours pour redonner aux lieux leur lustre d’antan.

Le tour du palais que nous avons pu faire, durant un peu plus d’une heure, fut réellement plaisant malgré une foule importante (en partie liée à l’entrée gratuite). L’entrée principale nous fait découvrir la porte Gwanghwamun, qui fut totalement détruite et remplacée par un bâtiment colonial avant d’être reconstruite à l’identique. On peut y observer la relève de la garde, assez intéressante, toutes les heures à heure pile, de 10h à 16h.

Un peu plus loin, la salle du trône (Gunjeongjeon) est impressionnante, et nous permet d’imaginer comment se passait la vie de l’époque. La partie ouest du palais vous permet de découvrir le pavillon Gyeonghoeru, mon lieu favori de cet endroit car le plus paisible avec son étang environnant.

Chacun des bâtiments est magnifiquement décorés et, si on n’a pas la chance de pouvoir admirer les édifices d’époque, ces reconstructions à l’identique ont au moins le mérite de nous plonger complètement dans la splendeur des temps passés.

Ce premier contact avec la civilisation coréenne m’a enchanté, et Gyeongbokgung fait indéniablement partie des visites indispensables si vous passez par Séoul. 

Récapitulatif des informations :

  • Prix d’entrée : 3,000 Won
  • Visites guidées gratuites : 11h, 13h30, 15h30
  • Horaires d’ouverture : 9h – 17h (variable selon la période de l’année)
  • Durée de la visite : environ 2 heures
  • Station de Métro : Ligne 3, Station Gyeongbokgung, sortie 5
  • Site internet : http://www.royalpalace.go.kr:8080/html/eng/main/main.jsp

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.