On continue le tour de l’île de Jeju ! Après avoir bien profité de la cascade de Jeongbang, on se dirige un peu plus à l’ouest de Seogwipo, en direction de Cheonjiyeon Pokpo .

Sur notre route, on en profite pour passer juste à côté du magnifique stade construit à l’occasion de la Coupe du Monde qui s’est tenue conjointement en Corée et au Japon en 2002. J’en profite pour raconter quelques anecdotes sur cette édition de la compétition, m’offusquer de la « réussite » coréenne contre feu ma patrie, l’Italie, etc. Mais visiblement, Ko-Eun n’en a pas grand chose à faire : son esprit est trop occupé à penser à la cascade et au repas que l’on va déguster avant cela.

Nous avons donc fait une halte dans un petit restaurant très sympa, situé à 5 minutes de l’entrée du parcours de la cascade. Je n’ai malheureusement pas noté le nom du restaurant en question, mais je me ferai un plaisir de rajouter cela dans l’article si j’arrive à mettre la main dessus. Ce resto fût l’occasion de tester une nouvelle spécialité coréenne (une de plus, c’est magnifique !), et plus particulièrement de l’île de Jeju. Il s’agit d’un poisson sabre.

Après ce bon repas, il est temps de se lancer vers Cheonjiyeon , qui va nous faire office de promenade digestive ! Arrivés sur place, on paie les 2,000 Won réclamés pour l’entrée, et on se met en route. La cascade est en fait un enchaînement de trois cascades différentes, chacune dans un style qui lui est propre.

Ma petite préférence revient à la première cascade, située la plus en hauteur. Celle-ci se jette dans un magnifique petit lac aux reflets féeriques. Le décor environnant est tout simplement incroyable ; la pureté de l’eau, la végétation alentours, les roches qui présentent différentes strates : l’ensemble forme un tout magique. Nous sommes restés un bon moment à contempler les lieux, sous le charme. Et nous ne sommes pas les seuls : une vieille légende raconte qu’il y a longtemps, un ange descendait du paradis pour venir se baigner dans ces eaux, tant celles-ci étaient pures. Un gage de qualité meilleur que quelques commentaires Trip Advisor, non ?

La balade se poursuit ensuite : je me décide à partir un peu à l’aventure et à suivre le cours d’eau en bondissant de rocher en rocher, pour tenter de me rapprocher de la seconde chute d’eau. Manque de bol, je remarque une fois arrivé que cela était totalement interdit, et je me faufile donc au travers de la végétation pour revenir sur le droit chemin avant de me faire hurler dessus en Coréen ! Quelques marches plus tard, nous voilà face à la seconde chute, plus dense, plus classique, mais elle aussi très belle. Nous prenons quelques photos, récupérons notre souffle avant de remonter les marches qui nous mèneront à la troisième cascade.

Avant d’atteindre cette dernière, nous bifurquons afin de passer au-dessus d’un gigantesque pont surplombant le canyon. D’ici, la vue est réellement impressionnante, que ce soit sur les chutes en contrebas ou alentours. On voit d’ailleurs très bien la mer un peu plus loin, ce qui a le mérite de créer un cadre absolument dingue. De l’autre côté du pont, on découvre un magnifique ancien temple surplombant le secteur. Je suis ravi de le découvrir, jusqu’à ce que je découvre que celui-ci n’a pas du tout été respecter : une vieille femme s’est installée dans l’ancien temple pour y vendre des glaces, et a trouvé bon de compléter le tableau en diffusant de la K-pop beaucoup trop fort. Tout ne pouvait pas être parfait !

On se remet ensuite en route vers la troisième cascade. Beaucoup de marches pour arriver en contrebas et contempler celle qui est sans doute le moins intéressant des trois lieux. On en ressort tout de même avec de belles images en tête, et la satisfaction d’avoir un fait peu de sport pour parvenir jusque là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.